Aide à l’utilisation de l’outil d’aide au classement IPCCAT

 

 

Le texte ci‑après vise à expliquer succinctement le mode de fonctionnement de l’outil d’aide au classement, ainsi que la signification des différents champs apparaissant à l’écran.

 

Sélectionner l’une des rubriques suivantes :

 

Aide à l’utilisation de l’outil d’aide au classement IPCCAT

1.      Compatibilité avec les navigateurs

2.      À quel usage est destiné le présent outil?

3.      À quel usage n’est pas destiné le présent outil?

4.      Comment fonctionne‑t‑il?

5.      Comment dois‑je l’utiliser?

6.      Comment saisir un texte ou des informations en matière de brevets?

7.      Dois‑je indiquer la langue du document?

8.      Qu’entend‑on par “Catégories prévues”?

9.      À quoi sert l’indicateur du niveau de “fiabilité”?

10.    Que se passe‑t‑il si je sélectionne “Affiner”?

11.    Exemple d’utilisation

12.    Éléments de la CIB pris en considération et précision

13.    Limitations

14.    Informations complémentaires sur le classement assisté par ordinateur à l’OMPI des documents de brevet dans la CIB

15.    Service Web de IPCCAT

 

Si vous avez d’autres questions, veuillez nous contacter et nous nous efforcerons d’y répondre.

 

 


1.         Compatibilité avec les navigateurs

 

La compatibilité avec les navigateurs Internet Explorer 7, 8, 9 et Firefox 5 a été testée. Pour Internet Explorer 10 et 11, ajoutez  https://www3.wipo.int/ipccat/ aux “paramètres d’affichage de compatibilité”. https://www3.wipo.int/ipccat/faces/pages/Start.jsp?locale=fr

 

2.         À quel usage est destiné le présent outil?

 

Le présent outil est essentiellement destiné à aider les offices de brevets de petite et moyenne tailles à classer les demandes selon la Classification internationale des brevets (CIB).  L’outil lui‑même taille établit des prévisions sur la base d’un texte donné, aux niveaux “classe”, “sous‑classe” et “groupe principal”.

 

Pour de plus amples renseignements concernant le classement des brevets, veuillez consulter la documentation relative à la CIB.

 

3.         À quel usage n’est pas destiné le présent outil?

Le présent outil d’aide au classement, qui a été conçu de manière à prendre en considération des phrases complètes décrivant la matière technique, n’est pas un outil de recherche par mots clés.

Si l’outil d’aide au classement essaiera toujours d’effectuer sa tâche, même avec un nombre limité de mots clés saisis, les résultats obtenus doivent être utilisés avec prudence (voir Limitations).

 

4.         Comment fonctionne‑t‑il?

 

  1. L’utilisateur saisit une partie de texte ou importe un fichier texte contenant l’information en matière de brevets à classer.
  2. L’utilisateur détermine le nombre de prévisions que l’outil peut établir et choisit le niveau de classement.
  3. Lorsque l’utilisateur clique sur le bouton “Classer”, l’objet et la signification du texte importé ou saisi sont examinés de manière à sélectionner les termes et phrases essentiels en vue de procéder à un classement correct.  Le classement est effectué par défaut au niveau de la sous‑classe, sauf indication contraire de l’utilisateur.  Le système permet d’affiner davantage une prévision en sélectionnant la double flèche “Affiner” correspondante.  Les prévisions sont alors affinées dans la catégorie sélectionnée.  Chaque prévision établie par le système est dotée d’un niveau de fiabilité.

 

5.         Comment dois‑je l’utiliser?

 

Le présent outil a été conçu à l’intention de nouveaux utilisateurs, de sorte que son maniement est très simple. 
Voici comment l’utiliser :

o   Insérer un texte dans l’outil
i)  en cliquant sur le bouton “Parcourir” afin de télécharger un fichier texte (par exemple, une demande de brevet) ou; 
ii) en saisissant ou en copiant le texte (extrait, par exemple, d’une demande de brevet) dans la case d’interrogation la plus grande (au centre).

o   Sélectionner le nombre de prévisions que l’outil devra établir.

o   Sélectionner le niveau de la CIB dans lequel le système devra établir les prévisions (classe, sous‑classe ou groupe principal).  Le niveau par défaut est “sous‑classe”.

o   Cliquer sur le bouton “Classer”.


L’outil essaie ensuite de prévoir dans quelles catégories doit être classée la demande de brevet, sur la base du texte soumis par l’utilisateur.  Dès que le système achève ses calculs, un nouvel écran contenant les prévisions initiales et le niveau de fiabilité correspondant s’affiche.  À ce stade, l’utilisateur peut demander un affinement supplémentaire au niveau “groupe principal” en cliquant sur la double flèche “Affiner” sur la ligne de prévision de la CIB.  Le système affiche alors 3 prévisions concernant les groupes principaux dans la sous‑classe choisie. 
L’utilisateur peut également choisir d’effectuer le classement directement au niveau “groupe principal” en cliquant sur le bouton “Groupe principal” sous la rubrique “Changer de niveau de classement”. 
Important : cette fonction de classement est différente de la fonction “Affiner” parce qu’en cliquant sur le bouton “Groupe principal” sous la rubrique “Changer de niveau de classement”, l’utilisateur demande au système d’effectuer le classement directement au niveau “groupe principal”, comme s’il n’avait pas établi de prévision à un autre niveau auparavant.  L’utilisateur peut également demander des prévisions à des niveaux moins affinés en cliquant sur les boutons “Classe” ou “Sous‑classe”.

 

6.         Comment saisir un texte ou des informations en matière de brevets?

 

Pour saisir un texte à classer dans IPCCAT, trois méthodes différentes peuvent être utilisées :

 

Les utilisateurs procédant à un classement de brevet peuvent avoir à leur disposition un document de brevet sous forme électronique.

o   Le fichier texte de ce document de brevet peut être téléchargé au moyen du bouton “Parcourir”.  Le fichier téléchargé peut être dans l’un des formats suivants : Word (doc, wri, rtf, dot), Adobe PDF (pdf) ou texte brut (txt, asc, ans).

Attention : les documents en texte brut (txt) doivent être soit rédigés au moyen du jeu de caractères ANSI (utilisé par défaut dans MS Windows), soit en format UTF‑8 (tels qu’ils sont sauvegardés dans Notepad lorsque le format UTF‑8 est sélectionné).

 

o   Si le fichier n’est pas disponible mais que le texte peut être copié, la deuxième méthode consiste à le copier dans la case d’interrogation la plus grande (au centre).  Cette méthode permet à l’utilisateur d’importer du texte dans des formats de fichier qui ne sont pas acceptés par le système.

 

o   Si le texte à classer ne peut pas être saisi au moyen d’une des méthodes exposées plus haut, la troisième méthode consiste à saisir le texte manuellement dans la case d’interrogation la plus grande (au centre).

 

7.         Dois‑je indiquer la langue du document?

La langue est détectée automatiquement.  IPCCAT accepte les langues suivantes :
‑ français
‑ anglais

 

8.         Qu’entend‑on par “Catégories prévues”?

 

Lorsque l’utilisateur soumet un texte (par exemple un abrégé) à classer, il ou elle choisit le nombre de prévisions que l’outil essaiera d’établir.  Les prévisions affichées initialement constituent l’estimation la plus plausible de l’outil concernant le symbole de la CIB auquel se rapporte le plus l’abrégé en question (au regard du niveau de classement sélectionné).

À partir de cette estimation, l’utilisateur peut, soit affiner les prévisions en cliquant sur la double flèche “Affiner” afin d’obtenir des prévisions concernant les groupes principaux au sein de la sous‑classe sélectionnée, soit demander des prévisions “moins affinées” en cliquant sur le bouton “Classe” sous la rubrique “Changer le niveau de classement”.

 

Les prévisions sont fondées sur la mise à niveau préalable du système sur la base de brevets classés par des spécialistes.

 

Les prévisions sont établies par défaut au niveau de la sous‑classe.

 

9.         À quoi sert l’indicateur du niveau de “fiabilité”?

 

L’outil établit des prévisions sur la base du texte saisi par l’utilisateur.

L’indicateur du niveau de fiabilité évalue le degré de certitude de l’outil quant aux prévisions établies, comme prévu lors de la mise à niveau préalable du système (le nombre d’étoiles affiché est proportionnel au niveau de fiabilité).

De temps en temps, l’outil fait l’objet d’une nouvelle mise à niveau sur la base de données soumise à un contrôle rigoureux, ce qui permet de s’assurer qu’il prend en considération le nouveau vocabulaire et le reclassement récent de documents de brevet dans la CIB.  Ainsi, l’indicateur de niveau de fiabilité garde tout son sens.

 

10.      Que se passe‑t‑il si je sélectionne “Affiner”?

 

Lorsque l’utilisateur soumet un abrégé à l’outil d’aide au classement, les résultats des prévisions sont affichés au niveau de la sous‑classe, à savoir de la classe et de la sous‑classe dont est censé relever le texte soumis.

À ce stade, l’utilisateur peut souhaiter accéder à un niveau plus détaillé de la CIB, c’est‑à‑dire que l’outil soit encore plus précis dans ses prévisions.  Dans ce cas, l’utilisateur peut cliquer sur la double flèche “Affiner” sur la ligne de prévision de la CIB, de sorte que l’outil affiche les prévisions à un niveau inférieur (groupe principal).

 

Note : le nombre de prévisions à un niveau inférieur est déterminé par le nombre de prévisions défini sur la page de saisie du texte initial.

 

L’utilisateur peut aussi sélectionner le bouton “Classe” et visualiser les prévisions à un niveau supérieur, avant de les affiner dans une classe précise.

Ou alors, si après avoir visualisé une série de prévisions, l’utilisateur pense que l’outil d’aide au classement s’est trompé et que la demande de brevet devrait probablement être classée dans une catégorie particulière (par exemple, la sous‑classe A01B), il ou elle peut forcer l’outil à établir des prévisions dans cette sous‑classe.  À cette fin, l’utilisateur saisit le code de la catégorie requise (dans notre exemple, A01B) dans la case située tout en bas de la fenêtre des résultats et clique sur le bouton “Commencer à…”.

 

11.      Exemple d’utilisation


L’exemple ci‑après vise à illustrer comment IPCCAT peut être utilisé à des fins d’essai en s’appuyant, à ce titre, sur des données extraites de Patentscope.

  1. Dans la fenêtre Patentscope, saisissez des mots clés, par exemple “reconnaissance d’image” (sans oublier les guillemets) dans la case de saisie des données du texte située au centre, puis cliquez sur le bouton “Recherche”.
  2. Copiez l’abrégé de l’un des documents.
  3. Ensuite, retournez à la fenêtre de l’outil IPCCAT et copiez le texte dans la grande case d’interrogation au‑dessus du bouton “Classer”.
  4. Vous devez à présent indiquer dans le champ “Nombre de prévisions” le nombre de prévisions requises aux fins du classement du texte.  Le nombre de prévisions indiqué détermine le nombre de résultats soumis ultérieurement à l’utilisateur.
  5. Cliquez une fois sur le bouton “Classer” afin de lancer le classement et attendez l’affichage des catégories de la CIB proposées.
  6. Les catégories prévues pour le texte sont affichées.  Ces prévisions sont établies par défaut au niveau de la sous‑classe.
  7. Confirmez la sous‑classe de préférence en consultant le schéma de la CIB pour chaque sous‑classe.  À cette fin, cliquez sur le  pertinent dans la colonne de description.
  8. Si vous n’êtes pas satisfait de la sous‑classe figurant dans la prévision, il est possible d’intervenir manuellement.  À cette fin, cliquez sur le bouton “Classe” en haut de l’écran afin d’obtenir des prévisions moins affinées au niveau de la classe.
  9. À partir de l’une des sous‑classes figurant dans les prévisions, il est possible d’affiner les prévisions au niveau du groupe principal.  À cette fin, cliquez sur le  pertinent dans la colonne d’affinement.
  10. Lorsque vous cliquez sur le bouton “Affiner”, l’outil de classement prévoit quel classement au niveau du groupe principal doit être dans la sous‑classe correspondante.  À ce stade, un nombre de prévisions supplémentaires est établi au niveau du groupe principal.
  11. Vous pouvez obtenir des informations plus détaillées sur le symbole de la CIB figurant dans les prévisions en consultant la publication de la CIB dans l’Internet.  À cette fin, cliquer sur le  pertinent dans la colonne de description.
  12. Vous pouvez lancer un classement à partir d’une section, d’une classe ou d’une sous‑classe.  À cette fin, saisissez la section, la classe ou la sous‑classe voulue dans la case située à gauche du bouton “Commencer à” et cliquez sur le bouton.
  13. Pour lancer un nouveau classement, cliquez sur le bouton “Recommencer”.

 


12.      Éléments de la CIB pris en considération et précision

 

Une catégorie de la CIB est considérée comme ayant été prise en considération dans l’IPCCAT si elle contient au moins 10 documents.

Les statistiques ci‑après indiquent les éléments actuellement pris en considération dans l’IPCCAT :

Données en anglais

Données en français

Source des données

DOCDB

DOCDB

Nombre de brevets pour la mise à niveau

15 517 590

2 614 226

Nombre de brevets pour les essais

3 879 398

653 557

Nombre total de brevets à des fins d’illustration

19 396 988

3 267 783

Nombre total de classes dans la CIB 2012.01

129

129

Nombre de classes mises à niveau

121

121

Prise en considération au niveau de la classe

93.8%

93.8%

Précision du classement au niveau de la classe (“trois hypothèses”)

91.0%

93.0%

Nombre total de sous‑classes dans la CIB 2012.01

631

631

Nombre de sous‑classes mises à niveau

620

619

Prise en considération au niveau de la sous‑classe

98.3%

98.1%

Précision du classement au niveau de la sous‑classe (“trois hypothèses”)

87.1%

89.0%

Nombre total de groupes principaux dans la CIB 2012.01

7 400

7 400

Nombre de groupes principaux mis à niveau

6 731

5 820

Prise en considération au niveau du groupe principal

91.0%

78.6%

Précision du classement au niveau du groupe principal (“trois hypothèses”)

80.0%

81.1%

 

Ces statistiques indiquent que pour certains groupes principaux, les prévisions de l’IPCCAT ne sont pas aussi fiables que celles d’un spécialiste de la CIB.

Le corpus utilisé pour la mise à niveau est une collection établie à partir des documents DOCDB en XML de mars 2013, y compris des documents de brevet ayant fait l’objet d’un reclassement dans la CIB 2012.01.

 

13.      Limitations

 

‑        Il convient de souligner que la mise à niveau a été initialement effectuée sur la base du titre et de l’abrégé.  En conséquence, si l’utilisateur ne souhaite pas utiliser le texte intégral de la demande de brevet, il lui est suggéré d’utiliser l’abrégé (au minimum) plutôt qu’une sélection aléatoire extraite de la description.

‑        Le classement donne lieu à une certaine uniformité : compte tenu du nombre élevé de groupes principaux dans la CIB, il est difficile de trouver un grand nombre d’exemples aux fins de la mise à niveau pour chacun d’eux.  Plus généralement, les utilisateurs doivent être conscients que toutes les catégories de la CIB ne sont pas documentées de la même manière, de sorte que certaines prévisions sont moins fiables que d’autres.

On peut donc comprendre que pour certains groupes principaux, les prévisions établies par l’outil d’aide au classement ne soient pas aussi précises qu’un classement humain.

 

14.      Informations complémentaires sur le classement assisté par ordinateur à l’OMPI des documents de brevet dans la CIB

 

15.      Service Web de IPCCAT

 

Documentation

Description du Service Web